21 Novembre 2019

IONSat

Tester un propulseur plasma ionique en orbite
Maître d’œuvreÉcole polytechnique
Date de lancement 2021 - 2022
Base de LancementÀ définir
OrbiteBasse à 400 km
Durée de vieEntre 14 et 16 mois

L’ambition d’IONsat est de réaliser une réduction d’orbite puis, durant plusieurs mois, un maintien en orbite basse en luttant contre le freinage atmosphérique pour terminer sa mission par une désorbitation contrôlée.

Ce CubeSat 6U (10 x 20 x 30 cm) de 12 kg déploiera de larges panneaux solaires pour alimenter son moteur, qui sera allumé à intervalles réguliers tandis que les variations d’orbites seront observées depuis le sol.

Ce projet est conduit en partenariat avec l’entreprise française ThrustMe qui a mis au point un propulseur plasma ionique de petite taille (1U ou 10 x 10 cm). Plus d’une vingtaine d’étudiants, des ingénieurs à temps partiel et l’équipe encadrante de l’École polytechnique travaillent sur le projet IONSat, en phase de développement.

Plus gros CubeSat étudiant français, ce projet représente un défi technique car pour mettre en œuvre et tester efficacement le petit moteur de ThrustMe, il est nécessaire de pouvoir l’alimenter correctement, d’avoir un contrôle actif de l’orientation du satellite, de maîtriser les communications et de disposer de batteries fiables, le tout dans un environnement difficile.