13 Novembre 2019

ROBUSTA-1B

Mesure des doses de radiations sur des composants bipolaires en orbite basse.
Maitre d'oeuvreCentre Spatial Universitaire de Montpellier
Date de lancement / Mise en orbite23 juin 2017
Base de LancementSriharikota (Inde) – PSLV-C38
Orbite400 x 400 km
Durée de vieEnviron 2 ans (actif en 2019)

ROBUSTA est l’acronyme de Radiation On Bipolar for University Satellite Test Application. L’histoire de ROBUSTA-1B est liée à un appel à idées, lancé par le CNES en 2006 auprès des universités et des écoles d’ingénieurs françaises, pour développer des nano-satellites. L’université de Montpellier a été la seule à proposer le développement d’un premier CubeSat 1U appelé ROBUSTA.

Le développement a duré 6 ans. Ce projet a impliqué 20 permanents de l’université (chercheurs, professeurs, techniciens) et a permis à plus de 200 étudiants (issus d’IUT, de Masters, ou de thèses), de se former concrètement aux métiers du spatial. Le lancement de ROBUSTA a été effectué à l’occasion du premier tir Vega le 13 février 2012. Malheureusement, le CubeSat n’a pas fonctionné en orbite. Suite à cette expérience, la première en France, l’université de Montpellier a créé en juillet 2011 le CSUM (Centre Spatial Universitaire de Montpellier) avec un statut d’unité de service commun de l’université afin de poursuivre le développement de CubeSats.

Le premier CubeSat développé dans ce contexte a été ROBUSTA-1B, dérivé de ROBUSTA.

La mission de ROBUSTA-1B consiste à étudier en vol la dégradation électrique de composants en technologie bipolaire, particulièrement sensibles au faible débit de dose. Les mêmes composants (même fonction, même fondeur, même date-code) ont été irradiés au sol selon la méthode des débits commutés. Les mesures faites en vol seront comparées à celles faites au sol : si elles diffèrent, la méthode des débits commutés pourra être améliorée ou définitivement validée si elles correspondent.

Pour réaliser sa mission, la charge utile de ROBUSTA-1B est constituée de :

  • Deux jeux de deux composants en technologie bipolaire (amplificateurs et comparateurs) de grande sensibilité au faible débit de dose.
  • Un dispositif de mesure de la dose de radiation reçue au niveau de la charge utile.
  • Un dispositif de mesure des dérives des paramètres électriques de composants à tester.

Les mesures des paramètres électriques des composants bipolaires et les mesures de dose de radiations sont effectuées régulièrement en orbite. Ces données sont stockées en mémoire à bord pour être ensuite envoyées à la station sol lors de survols de la région de Montpellier.

L’objectif secondaire de ROBUSTA-1B consiste à valider en vol la plateforme ROBUSTA-1U développée par le Centre Spatial Universitaire. Pour cela, les données sur l’état de santé du satellite seront régulièrement mesurées et transmises à la station sol.

ROBUSTA-1B a parfaitement fonctionné pendant 6 mois. Il continue à transmettre des télémesures de servitudes et de la charge utile, mais il n’est plus possible de lui envoyer des télécommandes.

Plus de 50 étudiants ont contribué à ROBUSTA-1B.

bpc_janus_robusta-1b-vhf-uhf-centre-de-controle.png

Crédits : CNES

bpc_janus_robusta-1b-vhf-uhf-centre-de-controle.png