21 Novembre 2019

OGMS-SA

D’un nanosatellite démonstrateur à un instrument d’astrochimie.
PartenaireUniversité Paris Est – Créteil Val de Marne (UPEC)
Date de lancementPrévue fin 2020
Base de lancementÀ définir
OrbiteBasse/héliosynchrone
Durée de vieEntre 6 mois et un an

Le projet OGMS-SA (OutGassing Material Study by Spectroscopy Analysis) est né en 2013, et faisait partie initialement du projet belge QB50 en tant que démonstrateur en orbite. Le lancement est prévu fin 2020, début 2021.

LA MISSION

Les objectif de OGMS-SA sont :

  • Faire une démonstration en orbite d'un nouveau capteur, la CRDS (Cavity Ring-Down Spectrometer).
  • Etudier la dégradation des matériaux exposés à des radiations solaires (UV, chaleur), et l'analyse de gaz traces en orbite terrestre basse (pollution),
  • Impliquer des étudiants dans un projet spatial dans trois disciplines majeures : les sciences, l'ingénierie et la gestion.

LE CUBESAT

Il s’agit d’un CubeSat 3U réalisé par les étudiants avec une composante internationale, via la participation du CPUT (Cape Peninsula University of Technology – Afrique du Sud) et du VSGC (Virginia Space Grant Consortium – Etats-Unis) qui vont tous deux mettre à disposition leurs stations sol UHF-VHF. Plus de 80 étudiants ont déjà été impliqués.

bpc_janus_ogms-sa-nanosatellite.png

Vue éclatée de OGMS-SA.

Une particularité d’OGMS-SA est sa structure, réalisée en fabrication additive avec un matériau plastique le Windform XT 2.0 (agréé NASA et ESA pour l’espace). Cette structure est ensuite métallisée (cuivre, nickel et chrome).

La CRDS (Cavity Ring-Down Spectrometer)

SEGMENT SOL

Le segment sol sera constitué d’un centre de contrôle, d’un entre de mission et d’une antenne VHF/UHF situé à l’université Paris Est Créteil.